Publié par Laisser un commentaire

Recette confit de pissenlit

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est pissenlit-1.jpg
 
 
 

Confit de fleurs de pissenlit, la cramaillotte revêt un aspect assez liquide et translucide sous une teinte allant du jaunâtre au brunâtre.
Sa fabrication nécessite l’emploi de fleurs de pissenlit sauvage, séchées puis mises à cuire une petite heure dans un bain d’eau avec quelques quartiers d’orange et de citron. Le tout, filtré, sera additionné de 850g de sucre et recuit à feu très doux une demi-heure, jusqu’à la prise, avant le conditionnement en pots.

Dans l’assiette
Délicieuse sur du pain ou de la brioche, ou encore mêlée à du fromage blanc, cette douceur n’est pas sans évoquer le miel.

Un peu d’histoire
Surnommé le “miel de pissenlit”, la cramaillotte bénéficie depuis des siècles de la réputation de guérir les maux de gorge. On la retrouve dans plusieurs régions françaises, en particulier en Bourgogne et en Franche-Comté, où elle reste souvent une “affaire” familiale. Quelques artisans se sont lancés dans sa production en sus de leurs autres confitures.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Esprit-Parc-e1539690874786.png
 

Marqué “Esprit Parc” par le Parc du Mercantour ce confit vous assure de fleurs cueillies dans le respect de la Marque et un produit local et sans aucun ajout de quelque nature que se soit
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est pissenlit-2.jpg

 

Ingrédients

 

365 fleurs de pissenlit (le contenu d’une grande casserole)
850 g  de sucre
1,5 litre d’eau
2 citrons + 1 orange BIO

 
Paragraphe

Préparation
Récolter les fleurs de pissenlit bien épanouies. Ôter toute la partie “verte” (donne de l’amertume ).Les mettre ensuite dans une grande casserole avec les citrons lavés et coupés en rondelles et recouvrir d’eau à hauteur.
Laisser “mariner” pendant 24 heures. Puis cuire
Ensuite filtrer dans une passoire fine et verser ce jus dans un faitout avec le sucre.
Porter la préparation à ébullition, sans couvrir
A partir de ce moment, faire cuire jusqu’à obtenir la consistance d’un miel, environ 1 heure en remuant régulièrement.
C’est cuit lorsque vous versez quelques gouttes dans une assiette et que le miel se fige en refroidissant.
Verser dans des pots en verre hermétique pour une conservation de plusieurs mois.

Une belle aventure et l’enseignement de la patience!

A vos Fourneaux!

 
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *