pot de confiture

Ces différences qui nous éclairent: confitures, gelées et confits.

La confiture une Madeleine de Proust

Petit déjeuner, brunch, goûter, soirée crêpes… toutes les occasions sont bonnes pour déguster des confitures.

La confiture est une histoire et des souvenirs d’enfance: une Madeleine de Proust…
Souvenir de la bassine de confiture en cuivre posée sur la cuisinière,  d’où s’échappait le subtil parfum des fruits mijotant.

Par une alchimie magique, dans un chaudron en cuivre s’y mêlent fruits, légumes, parfois alcool, fruits secs, sucre cristallisé , les épices, le sel ou encore les herbes aromatiques.

Le goût retrouvé

Fermez les yeux, goûtez… Vous vous rappelez ? les Madeleines de Proust qui font remonter des souvenirs enfouis.

L’odorat et le goût, les deux sens sur nos cinq – six ?! – les plus à-même de nous projeter dans un temps de douceur ou un souvenir acidulé, éclats de rires ou chaleur d’une tasse de chocolat partagée.

laissez vous tenter, goûtez, sentez et écoutez l’histoire du produit .

Il vous racontera la passion, la recherche des “bons” fruits mûrs à point , l’alchimie de la transformation et de la création .

allez à la rencontre des sens avec nos confitures

Un peu de réglementation …

La confiture

Elle est le mélange, gélifié, de sucres, de pulpe (et/ou de purée) d’une ou de plusieurs espèces de fruits, et d’eau dans des proportions appropriées. Toutefois la confiture d’agrumes peut être obtenue à partir du fruit entier, coupé en lamelles et/ou en tranches.

La confiture extra

La quantité de pulpe et/ou de purée utilisée pour la fabrication de 100 grammes de produit fini n’est pas inférieure à 35 grammes. Néanmoins, elle peut varier de 25 grammes à 6 grammes pour certains fruits tels que groseilles, fruits de l’argousier, fruits de la passion, etc.

La gelée

Elle est le mélange, suffisamment gélifié, de sucres et du jus (et/ou d’extrait aqueux) d’une ou de plusieurs espèces de fruits.

La quantité de jus et/ou d’extrait aqueux est calculée après déduction du poids de l’eau employée pour la préparation. Elle est ensuite utilisée pour la fabrication de 100 grammes de produit fini à un identique à celui des confitures.

La quantité de pulpe utilisée pour la fabrication de 100 grammes de produit fini n’est pas inférieure à 45 grammes en général. Néanmoins, elle peut varier de 35 grammes à 8 grammes pour certains fruits tels que groseilles, fruits de l’argousier, fruits de la passion, etc.

La marmelade

C’ est le nom donné au mélange d’eau, de sucres et d’un ou de plusieurs des produits suivants obtenus à partir d’agrumes : pulpe, purée, jus, extrait aqueux et écorces, porté à la consistance gélifiée appropriée.

La quantité d’agrumes utilisée pour la fabrication de 100 grammes de produit fini n’est pas inférieure à 20 grammes dont au moins 7,5 grammes proviennent de l’endocarpe (2).

La dénomination « marmelade-gelée » désigne une marmelade exempte de la totalité des matières insolubles. seules d’éventuelles faibles quantités d’écorce finement coupée sont tolérées.

Les confits

Les confits de fleurs sont le nom donné aux confitures ou gelées de fleurs, quand ces derniers termes sont réservés aux fruits par la législation.

Ils sont fabriqués de la même manière avec du sucre, du jus de citron et de la pectine.

Les parfums sont infinis : bourgeon de pin, bruyèregenêtgentianereine des présthé d’Aubrac, et les plus connus, rose ou lavande.

Bonne dégustation !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *