Confiture griotte fleur de sureau

5,80 250g

A la griotte entière nous avons rajouté la fleur de sureau.

Avec son odeur délicate et envoûtante la fleur de sureau amène de la délicatesse et de la noblesse à la griotte

“A l’ouverture du pot on découvre une belle robe rouge brillante. La présence importante de fruits entiers est très appétissante. La texture des cerises est intéressante, elles semblent juste confites. On trouve en bouche des notes un peu fumées, des arômes de sureau, de rose et de pivoine. On a hâte de la déguster sur une faisselle de brebis.”

 

 

UGS : 1206 Catégories : , Étiquettes : , , ,

Description

Une création médaillée d’argent 2019

Une confiture originale de griottes entières confites dans un sirop de sureau

Très parfumée qui sent bon le printemps

De l’élaboration à la mise en pot, suivez notre savoir-faire.

Accords gastronomiques

  • au petit-déjeuner sur une tartine
  • dans un fromage blanc,
  • dans une tarte crumble,
  • En accompagnement d’un fromage de brebis
  • En accompagnement d’une tomme de l’Ubaye

Informations complémentaires

Poids 0.480 kg

Composition

Préparée avec 60g de fruits pour 100g.
Teneur totale en sucres : 60g pour 100g. (dont le taux de sucre du fruit)
Griottes 60%, sucre , fleurs de sureau , pectine de fruits, jus de citron.Fabriqué dans un atelier utilisant des fruits à coque .Prix au kilo 23,20€

Traçabilité

Fruits producteurs de la Vallée de la Durance.

Fleurs de sureau en cueillette sauvage (Vallée de l’Ubaye )

Le sucre d’une coopérative Française.

Pectine de fruits (citron et orange).

Méthode de fabrication

Les fruits, le jus de citron et le sucre sont mis dans la bassine à confiture en inox durant 24h.

L’hibiscus est cuit dans de l’eau puis rajouté à la préparation

Cuites en petites quantité par bassine de 5 kg de fruits.

La dernière cuisson se fait en chaudron de cuivre.

Méthode de cuisson : basse température (maximum 80 °) durant 3 jours successifs.

Pots stérilisés. La chaleur va détruire toutes les bactéries pouvant être présents dans les fruits.

Entre 80 °C et 100 °C pour la pasteurisation (qui détruit les micro-organismes pathogènes).