Confiture framboise au génépi de l’Ubaye

5,60

Notre confiture de framboise et génépi est élaborée avec des framboises et de la liqueur de génépi de l’Ubaye . Excellente en dessert et très agréable avec des fromages à pâte pressée. La tomme de l’Ubaye par exemple.

Les framboises, offrent à cette confiture une saveur  douce et gourmande, légèrement relevée par le gout si particulier du génépi. Tellement typique de l’Ubaye et du terroir Alpin !

 

Description

 Ma confiture framboise au génépi de l’Ubaye

Un peu d’histoire du Génépi

Avant de devenir un digestif très connu dans nos montagnes françaises, il faut savoir que l’origine de la liqueur de génépi remonte au Moyen-âge. Plus tard que le génépi s’est répandue grâce à la production des moines comme de nombreuses liqueurs d’ailleurs. A partir du XIX ème siècle, la liqueur de génépi devient commerciale avec notamment l’apparition de distilleries dans les montagnes des Alpes et plus particulièrement en Savoie. C’est clairement l’engouement pour les stations de ski qui rendront la liqueur de génépi célèbre et emblématique des montagnes françaises.

Génépi de l’Ubaye

Si cette armoise est à l’origine utilisé pour lutter contre les problèmes digestifs, il est aujourd’hui utilisé principalement en liqueur comme digestif de fin de repas.

Le Génépi appartient à la famille des Armoises . Elle est au même titre que la fameuse Absinthe

  • Réglementation de cueillette dans le Parc du Mercantour

    “Les Gaillardises de l’Ubaye” partenaire du parc du Mercantour
  • Une cueillette historiquement interdite, pour la préservation des espèces
    Depuis la création du parc national en 1979, la cueillette était strictement interdite dans la zone cœur, quelle que soit la plante et la période. Le prélèvement par les habitants locaux de certaines espèces dans des quantités limitées, destinées à la consommation dans un cadre familial, était toléré, sans être pour autant autorisé.
    La réforme des parcs de 2006 a permis d’assouplir ce régime de protection, ce qui a été fait en 2013 dans le Parc national du Mercantour.
  • Une cueillette aujourd’hui possible, mais strictement encadrée. En effet, depuis 2013, la cueillette de certaines plantes et fruits est devenue possible, sans discrimination de l’origine des cueilleurs. Mais dans des conditions strictes, nécessaires au respect des écosystèmes . Pour  la pérennité de ces espèces sur le territoire. C’est ainsi que la cueillette de génépi, camomille du piémont, baies ou encore champignons est autorisée, dans des quantités strictement limitées et des périodes et secteurs précisément délimités :
    - Camomille du Piémont (Achillea erba-rotta) – Cueillette de 100 tiges maximum par personne du 1 er au 31 juillet côté Alpes-Maritimes. Cueillette strictement interdite côté Alpes-de-Haute-Provence,
    - Génépi, Artemisia glacialis (G. des glaciers), Artemisia umbelliformis (G. blanc) , Artemisia eriantha (G. à fleurs cotonneuses) – Cueillette de 80 brins maximum par personne, uniquement du 1 er au 31 août.
    - Baies (myrtilles, framboises, fraises des bois et mûres) – Récolte d’un volume équivalent à 1 litre maximum, uniquement du 1 e r août au 15 septembre. L’usage de peigne ou d’un autre outil de cueillette est interdit pour ne pas endommager la plante ou prélever des fruits encore verts.
    - Champignons – Prélèvement maximum d’un volume équivalent à 5 litres par personne et par saison de fructification, toutes espèces comestibles confondues.Attention, la cueillette du Génépi noir dit « Génépi vrai » (Artemisia genepi) reste strictement interdite en raison de sa rareté.
    Dans tous les cas, la récolte des plantes se fait avec un outil tranchant afin de ne pas abîmer ou arracher le pied, laisser quelques tiges fleuries pour ne pas mettre en cause la survie et la reproduction du plant. Cueillir à plus de 250 m des routes ou pistes ouvertes à la circulation publique, pour éviter le pillage des ressources les plus accessibles.
  • Pendant de longues années, la fabrication de la liqueur de génépi reste artisanale et se prépare majoritairement par les montagnards. De nos jours, les distilleries se sont professionnalisées notamment avec la restriction de la cueillette.
  • La liqueur de génépi de la confiture au Génépi des “Gaillardises de l’Ubaye ” provient du Grand Ruben à Barcelonnette (04) enUbaye
  • La liqueur  de génépi “made in Ubaye” . Distinguée lors du dernier Concours général Agricole de Paris par une médaille d’or
  • La composition de la liqueur de génépi est simple. Elle contient des plantes et un alcool neutre. Selon la méthode de fabrication, la plante de génépi représente  au minimum 50% des plantes utilisées dans la recette. Contrairement à certaines idées reçues, la liqueur de génépi ne contient pas d’eau de vie. Cependant, devant la popularité de cette liqueur de plante, la consommation s’est diversifiée en prenant la forme de cocktails, d’apéritifs ou s’intégrant dans les plats de cuisine.
  • UN PEU D’HISTOIRE de la Framboise

     Elle est née sur les pentes du Mont Ida (en Crète) . D’où son nom : Rubus idaes, littéralement : « la ronce de l’Ida ».

    Framboise de nos jardins

    Entre histoire et légende

    En réalité, le framboisier est originaire des zones montagneuses d’Europe occidentale, où il existe toujours à l’état sauvage. Lors de vos prochaines vacances à la montagne, vous aurez peut-être la chance de trouver des framboises dans les sous-bois. Le framboisier sauvage est en effet toujours présent dans les Alpes,

    XIXe siècle : la framboise devient un fruit de bouche 

    A la Renaissance, la framboise fait peu à peu son entrée dans les jardins. Sélectionnée depuis plusieurs siècles afin de la rendre plus robuste et plus prolifique, elle se bonifie au fil du temps.
    En France, on ne croque cependant cette savoureuse baie qu’au XIXe siècle. La framboise se cultive pour son parfum et ses vertus médicinales, ainsi que pour la fabrication de boissons.

  • Pour conclure

  • L’association entre la framboise et le génépi de l’Ubaye  s’avère être excellent en dessert . Très agréable avec des fromages de montagne comme un morceau de tomme par exemple. L’acidité de la framboise relevé d’un trait de génepi pour un voyage assuré en Ubaye

Informations complémentaires

Poids 0.380 kg